Shopify Dropshipping et les Impôts

Discussion dans 'Salon' créé par Skewigh, 27 Août 2017.

  1. Skewigh

    Skewigh Membre Impact

    Inscrit:
    8 Février 2016
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    73
    Localité:
    localhost
    Salut!

    Je viens de commencer le dropshipping avec Shopify. J'ai ajouté mon compte Payoneer via Stripe. Jusque là, tout va bien mais j'aimerais savoir comment vous vous debrouillez avec les impôts (dans le cas ou vous les payez).

    Merci!
     
  2. Dadou351

    Dadou351 Membre Impact

    Inscrit:
    26 Août 2017
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1
    Sexe:
    Homme
    Tu n'en payes pas :) Non je déconne. Tu as quel statut ?
     
  3. Skewigh

    Skewigh Membre Impact

    Inscrit:
    8 Février 2016
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    73
    Localité:
    localhost
    Je n'ai pas encore un statut. Je debute avec Shopify.
    Aussi, si tu le sais, combien de % doit-on payer pour les impôts? Car j'ai entendu parler que en FR c'est assez haut.
     
  4. Dadou351

    Dadou351 Membre Impact

    Inscrit:
    26 Août 2017
    Messages:
    2
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    1
    Sexe:
    Homme
    Tranche 1 jusqu'à 32000euros de CA max il me semble : 15%
     
  5. Skewigh

    Skewigh Membre Impact

    Inscrit:
    8 Février 2016
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    73
    Localité:
    localhost
    Merci! Et au dela? J'ai entendu quelque chose comme 33% mais je ne peux pas etre sur.
     
  6. s2prod

    s2prod Membre Impact

    Inscrit:
    7 Août 2017
    Messages:
    21
    J'aime reçus:
    4
    Points:
    13
    Sexe:
    Homme
    Localité:
    Grand Bay
    Je comprend pas bien la question et encore moins les réponses (je suis un peu con...) . Si tu créer une boite en France, SARL ou SAS (que je te recommande pour le moment tant que le RSI existe et si tu veux prendre des dividendes sans te faire ouvrir en deux par les charges) il n'y a pas uniquement de l'IS à payer.

    L'URSSAF, part du principe que si une société génère du chiffre, c'est qu'il y a quelqu'un qui travaille, donc ce quelqu'un doit être payé et donc reversé des charges (patronales et salariales).

    Je ne dis pas que tu es obligé de te salarier dans ta propre société, ni même que tu sois obligé d'embaucher quelqu'un, je dis simplement que la logique de l'URSSAF est celle là et que si personne n'est employé dans cette boite, mais qu'elle génère du chiffre, ça pue le fraude fiscale à plein nez et le travail dissimulé.

    Ensuite toujours en tant que patron, tu as la taxe d'apprentissage à payer + la formation professionnel + mutuelle obligatoire depuis 2016. Après si ta société est à Paris, c'était le cas de la mienne tu as même une taxe sur le "Grand Paris".

    N'oublions pas non plus la TVA, même s'ils t'en reversent une partie (celle de tes achats) généralement t'en donne plus et si ce n'est pas le cas c'est suspect et ça l'est encore plus quand tu réclames un trop perçu.

    Sinon pour l'IS (Impôt sur les Sociétés) car visiblement c'était la question, ce n'est pas basé sur le chiffre d'affaire, mais le bénéfice réalisé, pour faire simple :

    CA : 12 000 , Dépenses : 2000, Bénéfice : 10 000 -> IS : 1500 €

    Autre cas :
    CA 120 000, dépense : 20 000, Bénéfice : 100 000 -> IS : 33 300 €

    Les taux :
    • Jusqu'à 38 120 € de bénef le taux de l'IS est à 15 %
    • De 38 121 € à 75 000 € de bénéf il est à 28 %
    • Au delà de 75% il est à 33.3 %

    Après ce que je peux te conseiller si tu veux être dans les clous sans trop de faire ouvrir en deux par la fiscalité française, tu te donnes un très petit petit salaire, 500 € NET par mois ce qui te fais avec les charges et la mutuelle, un truc aux alentours de 1100 € et le reste tu le prends sous forme de dividendes à la fin de l'année fiscale, qui ne sera "que" taxé à 15% .

    Bien sur, en plus de tes frais de fonctionnement propre à ton business, abonnement internet, téléphone, hébergement, nom de domaine...que tu vas déduire de ton bénéf, tu auras aussi au minimum un expert comptable à payer pour ton bilan une fois par an ou un comptable pour toute l'année pour te faire tes paies, tes déclarations de TVA... et à la fin il transmettra à un expert pour le bilan.

    Bref, ce pays et cette fiscalité est un véritable enfer pour les petits patrons, c'est d'ailleurs pour cette raison que je me suis cassé de ce pays, je suis bien mieux sur mon île avec une fiscalité claire et simple : 15 % d'impôt, et un revenu ne peux jamais être taxé plus d'une fois contrairement à la France, où tu es taxé en tant que professionnel puis une fois les taxes payées en tant que pro, tu te verses le fruit de ton travail sur ton compte perso (dividendes ou salaires) et là deuxième douille impôt sur le revenu : il y a pas à dire c'est un beau pays !!!

     
    ProD apprécie ceci.
  7. Juliennn

    Juliennn Membre Impact

    Inscrit:
    7 Mai 2017
    Messages:
    33
    J'aime reçus:
    9
    Points:
    23
    Sexe:
    Homme
    Si tu débutes, tu devrais considérer le statut d'auto-entrepreneur. Pas mal d'avantages (pour quelqu'un qui débute), quelques limites, mais apparemment le plafond de CA va bientôt être doublé... Par contre si tu prévois un CA élevé dès la 1ère année, passe ton chemin.
     
  8. Skewigh

    Skewigh Membre Impact

    Inscrit:
    8 Février 2016
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    73
    Localité:
    localhost
    Merci beaucoup les gars pour vos reponses. Je suis encore dans la phase 'debutant' dans le dropshipping, donc je choisirai le statut d'auto-entrepreneur. Par rapport a la France, c'est vrai que la fiscalite n'est pas a l'avantage des entrepreneurs. J'ai pense a partir d'ici, en Malte par exemple mais je suis colle pour environ 5 ans :D a cause de mes etudes.

    Il y a des choses qui ne sont pas claires pour le moment. Vu que sur internet il y a une tant d'informations, on a du mal a choisir la bonne source. Je chercherai un comptable, avocat, etc... pour voir comment je pourrais reduire les impots, etc... car dans ce domaine, je suis completement perdu. Le plus gros probleme c'est que il faut "les former" en leur expliquant comment ca fonctionne le business sur internet car ils n'ont aucune idee.

    Hier soir j'ai vu un truc appelle la defiscalisation. Je n'ai pas bien compris mais je creuserai sur le sujet.

    P.S: Desole pour ma reponse tardive. Pas d'excuse :D .
    P.S2: Desole pour les accents mais je suis en QWERTY.
     
  9. ProD

    ProD Fondateur Membre du personnel

    Inscrit:
    28 Mars 2014
    Messages:
    1 584
    J'aime reçus:
    208
    Points:
    215
    Localité:
    France
    Un statut d'auto-entrepreneur pour du dropshipping? Dans un premier temps ... à la limite, mais par la suite il faudra rapidement que tu montes une boite. Le statut d'auto-entrepreneur ne te permet pas de déduire ton investissement en publicité de tes impôts. Par exemple si tu dépenses 10 000 euros de publicité pour générer 15 000 euros de CA tu auras fait un bénéfice de 5 000 euros mais tu devras tout de même payer tes impôts sur les 15 000 euros.
     
  10. Skewigh

    Skewigh Membre Impact

    Inscrit:
    8 Février 2016
    Messages:
    7
    J'aime reçus:
    2
    Points:
    73
    Localité:
    localhost
    Oui, j'ai pense a ca. Je crois que une S.A.R.L ca sera parfait pour mon cas. Et j'aimerais savoir par rapport a la paie des impots dans le cas suivant(exemple):
    50K CA
    -10K cout des produits ce qui nous donne 40K
    -10K cout de la pub ce qui nous donne 30K
    Donc, au final je devrais payer les impots pour les 40K ou je peux deduire le cout de la pub et payer les impots juste pour les 30K?

    Merci!
     
  11. ProD

    ProD Fondateur Membre du personnel

    Inscrit:
    28 Mars 2014
    Messages:
    1 584
    J'aime reçus:
    208
    Points:
    215
    Localité:
    France
    Tu déduis tes dépenses en les justifiants avec une/des factures... (il faut voir ca avec ton futur comptable)
    Mais dans l'exemple que tu prends ci-dessus, tu payes tes "impôts" sur les 30k de bénéfices.

    Si tu ne souhaite pas sauter le grand pas et monter ta SARL dans l'immédiat je te conseils le "portage salarial"... C'est une solution alternative intéressante le temps de voir si tu arrives à être rentable sur le long terme, si tu veux prendre un minimum de risque. Check du côté de "Web Portage" sur Google, j'ai eu de bons échos.
     

Partager cette page