header

Guide pour débuter à streamer et créer sa communauté sur Twitch

Pour ceux qui suivaient mon travail il y a bientôt 10 ans, vous n’êtes peut être pas tous au courant mais j’ai décidé il y a 3 ans de tenter une expérience complètement nouvelle en relation avec une de mes passions : les jeux vidéos. J’ai toujours été intrigué par le monde de la création de contenu, et j’avais cru avoir compris assez de choses avant mon lancement en 2019 pour y aller tête baissée. C’est donc ce que j’ai fait, rien n’est plus important que l’action !

Dans cet article je vais donc vous donner quelques tips pour faire évoluer votre stream et gagner en visibilité sur la plateforme Twitch. Je vous expliquerais comment je suis passé Twitch partner en l’espace de deux mois. Je publierais d’autres articles sur Impact IM pour vous parler du matériel mais aussi des limites de ce business.

Zalidan Twitch Partner

Au cours de cet article je vais m’inspirer d’une vidéo que j’ai publiée sur ma chaîne YouTube et qui résume la complexité que représente la visibilité sur Twitch.

Étant moi même à l’aise avec tout ce qui concerne le SEO ou encore le référencement sur YouTube je peux vous dire que ça m’a fait tout drôle d’arriver sur une plateforme où rien n’est fait pour vous donner de la visibilité, et ou votre potentiel de découvrabilité est juste ridiculement petit.

Cependant, je vais quand même tout faire pour vous apporter mon retour d’expérience et vous expliquer quels sont les méthodes et astuces qui vous permettront de créer votre communauté sur Twitch.

Ma vision du "game"

Je préfère m’introduire brièvement pour que vous sachiez assez rapidement si vous identifiez à moi dans votre processus de création est pertinent ou non. J’ai bientôt 30 ans et je suis un gigantesque « try harder ». Surtout en ce qui concerne le business. Et justement… je vois Twitch et la création de contenu comme un business à part entière. Ma vision n’est donc peut être pas la vision du traditionnel Bisounours français complexé par l’argent et qui en me lisant se dira « Quel connard cupide, Twitch c’est avant tout du partage et de l’amour, osef de l’argent… A quel moment jouer à un jeu vidéo c’est un business?! » Et je peux vous assurer qu’il y en  a pas mal dans ce cas de figure !

Évidemment que pour envisager une carrière de créateur de contenu et de streamer il faut avant tout être un passionné, évidemment qu’il ne faut surtout pas avoir le profil du mec qui veut se goinfrer financièrement, ça ne marchera jamais pour vous si c’est le cas. Mais il faut aussi savoir pourquoi on est là… Si vous êtes streamer pour le plaisir, sur votre temps libre le week-end par exemple, c’est tout à votre honneur et c’est une façon de streamer que je respecte. Mais en ce qui me concerne j’ai ALL IN, ce qui veut dire que d’une activité d’entrepreneur rentable je suis passé du jour au lendemain à 100% à la création de contenu et donc avec l’ambition d’en vivre à un moment ! Mais pour le coup, comme je vous l’ai dit un peu plus haut, on en parlera rapidement dans un autre article sur Impact IM.

Dernière petite chose me concernant, j’ai toujours été super transparent avec mon audience sur ce que je vivais en tant que streamer, sur le plan humain, perso, psychologique mais aussi sur mes revenus à tous les niveaux. Même si je traîne un peu la patte, je t’invite à t’abonner à ma chaine YouTube (et pourquoi pas à lâcher un petit follow à ma chaîne Twitch). Je vais à l’avenir sortir des articles ici, et des vidéos là bas, pour essayer d’accompagner au mieux les personnes qui le désirent sur leur création de contenu.

Ci-dessus les stats de mon dernier live de 24h

Les différents types de streamers

La première chose à comprendre, c’est qu’il existe différents types de Streamer sur la plateforme Twitch (nous allons les énumérer un peu plus bas). Inutile pour toi qui débute ou qui a débuté il y a peu de te tourmenter en te demandant quel type de streamer tu es ! Tu as le temps pour ça, on progresse rapidement quand on stream, on devient plus à l’aise face à nos viewers, et vous allez sans doute rapidement évoluer avant de vous rendre compte dans quelle « case » vous rentrez :

  • Les streamers « FUN » : Ils sont clairement là pour amuser la galerie, toujours capables de faire rire et transmettant leur bonne humeur, les streamers drôles sont bien souvent des acteurs dans la vraie vie, pratiquant le théâtre depuis la naissance (Kappa).
  •  Les monstres : Il s’agit des meilleurs joueurs du monde sur un jeu spécifique. Ils sont regardés pour leur niveau de jeu colossal, et c’est sans doute la seule catégorie de streamer capable de créer une communauté et de générer de l’intérêt, sans pour autant proposer un stream clean et professionnel. Pas besoin, il y a le beau jeu !
  • Les passionnés : Cette partie représente la majeure partie des streamers sur Twitch. Il est en effet tout à fait possible de se faire connaitre et reconnaitre sur la plateforme lorsqu’on est dans cette catégorie. Chaque streamer ayant assez de charisme et de discussion avec son public pourra arriver à obtenir une audience stable.

Quoi qu’il en soit, il vous faudra travailler dur, on ne devient malheureusement pas streamer du jour au lendemain. J’ai moi-même préparé mon lancement sur Twitch pendant plus de 6 mois. (Rassurez vous c’est pas une obligation, j’avais juste besoin d’analyser le marché et j’attendais une bonne opportunité, vous verrez ça un peu plus tard).

le materiel du streamer
Image issue de ma vidéo setup en 2020.

La qualité du matériel

Vous en avez peut-être déjà conscience, mais plus on avance dans le temps, plus les streamers (gros comme petits) se professionnalisent. Ces derniers sont de mieux en mieux équipés à tous les niveaux : caméra, micro, ordinateur de jeu, ordinateur de stream, table de mixage, streamdeck, lumières, fond vert, bureau modulable électrique, assets de fou furieux, etc…

A mon sens, c’est l’un des premiers filtres à l’entrée. Ce n’est plus comme si cette qualité était visible uniquement chez nos plus gros créateurs, c’est devenu une norme, ou presque. Donc, si vous avez pour ambitions de réussir sur Twitch, il faudra vous aussi vous équiper du kit essentiel pour streamer débutant : 

  • Une bonne connexion internet (idéalement la fibre) avec au minimum 3 MB à l’upload.
  • Un bon PC capable de faire tourner votre jeu + votre stream… Ou si vous êtes riche un setup double PC.
  • La caméra est essentielle pour apporter une proximité avec votre audience.
  • Les assets (interface & scènes du stream) sont très importants, à soigner dès le départ.
  • La bonne configuration de votre logiciel de stream.

L'importance du Facecam

Facecam Zalidan

Le fait de filmer et de superposer votre tronche à votre contenu lorsque vous streamez est très important à mon sens. Ça permet de montrer à votre audience que vous vous impliquez complètement dans votre chaîne Twitch, puisque vous engagez directement votre image.

Le Facecam permet également d’avoir une réelle proximité avec le streamer ou la streameuse lorsque l’on fait partie de la communauté. Les seules personnes capables à mon sens de s’en sortir sans Webcam sont les « monstres » avec un énorme niveau de jeu ou un streamer avec une très forte personnalité tel que Corobizar par exemple…

Vos scènes & alertes

Encore un élément capital si vous commencez le streaming sur Twitch. Il est assez facile de se procurer des packs de stream « classiques », mais il est beaucoup plus dur d’être réellement original. Au départ, je vous suggère de mettre le paquet sur l’alerte lié à vos nouveaux followers… Vous ne chercherez absolument pas à obtenir des subs avant un certain moment. Votre objectif numéro 1 lorsque vous commencez c’est d’obtenir de nouveaux followers !

Je vous invite à vous rapprocher (si votre budget vous le permet), d’un créateur d’overlays qualitatifs sur Twitter par exemple. Je crois que j’ai payé mes premiers assets 300 ou 400€, mais ça m’a permis de commencer à travailler le « branding » de la chaîne et d’être instantanément pris au sérieux par les spectateurs qui arrivaient sur mon live.

Scène de jeu Zalidan
La scène de jeu de mon lancement
Scène de lobby Zalidan
La scène de lobby de mon lancement
Starting Screen Zalidan
Le starting screen de mon lancement
Ending Screen
Le ending screen de mon lancement

Transporter le spectateur dans votre univers avec votre propre code couleur est très important et doit être défini avant le début de vos lives. Le logo lui aussi est l’un des points clés et bien souvent inconscient du niveau de qualité de votre chaîne et donc par conséquent de votre contenu !

Logo streamer Zalidan
Mon logo "Zalidan"

Le choix du jeu à streamer

Le choix du jeu à streamer lorsque vous vous lancez va être responsable de 80% de votre succès ou de votre « échec ». Si vous souhaitez faire croître votre audience le plus rapidement possible et vous démarquer dans l’immensité concurrentielle que représente de la plateforme Twitch, alors il vous faudra choisir un jeu qui possède une audience, mais qui parallèlement ne dispose pas de trop de streamers.

Évidemment, vous ne trouverez pas de jeux qui intéressent les viewers sur lequel il n’y a aucun streamer positionné. Ça n’existe pas ! Par contre, vous allez potentiellement pouvoir trouver des jeux qui vous plaisent et qui sont globalement moins streamés que les jeux « phares » du moment. Votre objectif est donc de trouver un jeu de niche pour fédérer une première partie de votre future communauté. Si vous vous plantez dans le choix du jeu, vous vous retrouverez peut être dans les bas-fonds de la catégorie du jeu que vous allez stream… et donc vous n’aurez absolument aucune visibilité.

Si vous n’êtes pas au moins dans le top 3 de votre jeu sur Twitch, alors votre croissance sera impactée négativement. Peut être que certains d’entre vous sont des petits streamers « Multigaming », à mon sens il est très compliqué d’arriver à se faire connaître en partant de zéro en faisant du multigaming. Cependant, je peux me tromper, et je ne veux pas vous dissuader de faire ce que vous faites et aimez faire ! Certains l’ont fait avant vous, je pense juste que c’est beaucoup plus difficile que de se placer sur un jeu précis et niché, et de tenter d’en devenir le leader en termes de création de contenu. Même si (vous allez le voir)… Ma stratégie a aussi de gros points faibles !

Les horaires de stream

Se lever tot pour streamer

Ici encore, ne sous-estimez surtout pas les conseils qui suivent :

Pour vous démarquer et gagner en visibilité sur Twitch, il est très important d’adopter des horaires fixes et de s’y tenir, mais surtout de s’assurer de ne pas streamer en même temps que les plus gros streamers du jeu que vous couvrez.

On va même être plus spécifiques que ça, streamez pendant que les « gros » dorment. C’est à dire soit vous commencez tôt le matin, 7h par exemple. Soit vous streamez tard la nuit, à partir de 23h par exemple.

Pour mon bien-être, j’ai pour ma part opté pour la première solution, pour ne pas décaler mon rythme de vie et tomber dans une dépression sévère. Mais là dessus chacun est différent, donc faites ce que vous préférez.

En commençant mes streams à 7h lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi, je m’assurais d’être le premier pendant au moins 1 ou 2 heures sur le jeu de niche sur lequel je me suis positionné au départ. Ce qui me permettait de passer un moment privilégié avec mon audience pendant leur petit déjeuner par exemple. De cette façon, j’ai pu rapidement « grandir » en récupérant les lèves tôt & les gens qui me regardaient depuis le boulot (il y en a PLEIN). Et deuxième énorme avantage, quand j’arrivais en fin de matinée, même si un plus gros streamer s’était mis à diffuser, j’étais toujours plutôt bien positionné dans le classement et j’existai dans les résultats de recherches… En fait, j’avais tout simplement « snowball » toute la matinée en terme de viewers, et je ne lançait donc pas mon live comme une fleur à 11h du mat’ en espérant avoir de la visibilité, sinon je serais peut être toujours à 10 viewers moyen à l’heure qu’il est.

Les leviers d'acquisition externes

Bon, bon, bon… Celui là aussi de conseil il va falloir l’intégrer très vite les potes.

Si vous voulez tenter de faire carrière dans la création de contenu, et plus particulièrement dans le streaming, ne comptez pas UNIQUEMENT sur Twitch. C’est je pense la plus grosse erreur que vous pouvez faire.

Twitch est la manière la plus explosée au sous-sol de CRÉER une communauté ! Je vous promet, c’est l’enfer (je ne vais pas dire impossible parce que certains l’ont fait, mais c’est vraiment extrêmement dur), et la totalité des streamer qui ont percé sans levier d’acquisition autre que Twitch on fini par ajouter YouTube & cie à leurs process par la suite.

Je vais vous parler de 3 leviers de trafic différents à utiliser dans l’objectif de créer et fédérer votre communauté sur Twitch par la suite. Et au-delà même de l’acquisition de trafic et de l’augmentation de vos viewers, n’oubliez pas qu’il est très important lorsque l’on parle de business web ou de carrière web de ne PAS mettre tous ses œufs dans le même panier.

  • Votre présence sur Google (SEO) : Le référencement web est sans doute la carte la plus originale que j’ai à vous proposer aujourd’hui. Avoir un site qui offre de la valeur ajoutée à vos visiteurs sur le jeu que vous couvrez en stream est une excellente idée pour ramener un max de viewers sur vos lives. Exemple : Vous êtes un streameur ou une streameuse spécialisé sur le jeu « Barbie fait du poney en forêt » et bien vous pouvez tout à fait lancer le site guidebarbiefaitduponeyenforet.com et faire un petit article de temps en temps pour parler d’une astuce que vous avez découvert, ou comment bien galoper, bien débuter, etc… Je suis très sérieux hein, pourquoi tu crois que je bosse sur ce guide depuis déjà 3h ? Bah ouai j’espère bien que tu te diras à la fin « Mais quel monstre ce Zalidan, il régale, j’ai hâte de regarder toutes ses vidéos Youtube, d’aller follow sa chaîne twitch et de lui lâcher 200 000 bits au plus vite ». KAPPA
  • Votre présence sur YouTube : Avoir une chaîne YouTube est une quasi obligation à mes yeux si vous décidez de vous lancer sur Twitch sérieusement. Et là encore, je vous t’en supplie Antoine, ne fais pas de best of sur ta chaine alors que tu as 3 viewers sur Twitch, ça n’a aucun sens (mis à part si tu adores ça et que l’objectif c’est de montrer tout ça à tes gosses dans quelques années). Il faut apporter de la valeur aux gens, qu’est ce que ça signifie ? Il faut répondre à leurs questions, leur permettre de faire des raccourcis dans les jeux qu’ils aiment et que vous couvrez.. leur donner des astuces, des guides, des infos… Leur permettre de gagner du temps en passant un bon moment avec toi quoi. C’est pour toi que je dis ça, je te montre un peu plus bas la différence entre une vidéo « éducative » et une vidéo « nombriliste » c’est plutôt flagrant. Donc une fois que tu as compris ça, ne reste pas bloqué des heures en te disant « je suis nul », « j’ai pas de matoss », « avant de poster ma vidéo je veux faire ça »… Non, juste montes ta chaine YouTube et fais une vidéo toutes les semaines grand minimum. Pour ma part, j’ai fait une vidéo par jour. Le matin c’était le stream et l’aprem la vidéo.
  • Votre présence sur TikTok : alors là chers lecteurs, je pense que c’est un peu la poule aux œufs d’or du moment, donc je me devait de vous suggérer l’idée. Être visible sur TikTok c’est vraiment bidon, j’ai fait un guide pour percer sur Tiktok d’ailleurs ! Genre littéralement, être visible sur Twitch c’est un peu comme chercher à gravir l’Himalaya à poil et sans matériel, alors qu’être visible sur Tiktok c’est réussir à gravir le bac à sable de ta petite cousine avec un piolet. (ça devrait aller du coup). A vous de voir comment intégrer ça à votre business mais ça serait bête de passer à côté !

Vous l’avez compris, les leviers externes à Twitch pour acquérir votre trafic et faire monter votre nombre de viewers/followers sont plus qu’essentiels, ils sont vitaux ! Sans ça vous êtes parti pour des années à streamer pour 10 personnes, et vous vous plaindrez de ne pas vous faire host, et donc c’est pour ca que vous ne percez pas dans le game KAPPA.

Les objectifs d'un streamer débutant

Parlons maintenant des objectifs que vous devez avoir en tant que streamer débutant. Je vous recommande de viser haut et pas que pour Twitch d’ailleurs, pour le coup c’est un conseil général. Si vous voulez réussir un truc, alors visez haut dès le départ, même si c’est sûr que sur Twitch, c’est un peu compliqué de se faire une idée avant de se lancer et de pratiquer.

Le point le plus important de cette partie de mon guide c’est qu’il ne faut absolument pas viser l’aspect financier pendant les premiers mois de votre activité. Oui vous avez peut être quitté votre boulot, oui vous êtes un peu en stress parce que entreprendre ce projet c’est prendre un risque. Je vous comprend complètement je suis passé par là. Mais vous ne devez vraiment RIEN attendre financièrement parlant. Votre seul et unique objectif, ça doit être les followers. Vous devez amasser un maximum de followers, plaire à l’audience que vous avez durement réussi à faire passer sur votre live, et les convertir en followers. C’est cette valeur qui est la plus importante et je pense que c’est le cas pendant longtemps chez les moyens/petits streamers. Aujourd’hui j’ai un peu plus de 13k followers sur ma chaîne Twitch et je crois qu’entre 100 subs ou 500 followers je prends clairement les 500 followers. Ce sont eux qui auront un impact sur le long terme sur mon business.

Les changements de jeu chez les streamers

Les changements de jeu sont très difficiles pour les streamers habitués à streamer sur le même jeu. Vous devez vous attendre (à part si vous êtes un streamer multigaming bien sûr) à perdre 70%-80% de votre audience en changeant de jeu.

Psychologiquement, c’est extrêmement dur pour plein de raisons, même si on en a conscience avant de le faire. D’ailleurs beaucoup de streamers s’enferment sur un jeu pendant de longs mois voir années, alors qu’il n’en peuvent plus et qu’ils aimeraient streamer autre chose. Le problème, c’est que le cercle vicieux s’installe, leur communauté sur le jeu initial grandit et il est très compliqué de faire un changement réussi.

C’est une réalité qu’il faut prendre en compte. En tant que streamer, et créateur de contenu de manière plus générale, vous êtes entièrement dépendants des jeux que vous couvrez, en tout cas jusqu’à un certain niveau de followers. Même Zerator qui est l’un des plus gros streameur Francophone, a d’énormes chutes d’audience sur son progress World of Warcraft par exemple. Les gens veulent voir le jeu qui les intéresse, et même s’ils vont apprécier venir vous dire bonjour si vous êtes un streamer monogaming, ils repartiront aussi vite qu’ils sont venus pour aller voir un créateur qui couvre leur jeu de cœur.

Personnellement, en 3 ans de streaming j’ai eu des phases plus compliquées psychologiquement et pour ma part ça impacte directement mes streams, puisque je suis incapable de faire semblant d’aller bien, de simuler de la bonne humeur… Impossible pour moi, du coup, il s’agit bien souvent d’un cercle vicieux qui s’installe, et où il y a de moins en moins de viewers (un mec qui fait la gueule en stream ça intéresses peu de monde, c’est tout à fait normal) et du coup ça m’impacte de plus en plus, et du coup c’est pas la joie du tout !

J’ai même fait un bon petit burn out l’été dernier à cause des variations de mon audience d’un jeu à un autre. Et encore, une fois j’étais très lucide et conscient de la chute qui arrivait avant même qu’elle arrive… mais c’est plus fort que moi, ça m’impacte. Peut-être que vous serez moins exigeant que moi avec vous-mêmes, ou peut-être que vous serez tout simplement plus forts, mais je sais que c’est un problème qui touche pas mal de mes confrères streamers, et je me devais de vous en parler ici !

La relation avec les viewers

Lorsque vous êtes un ou une petit(e) streameur(euse), vous devez créer une relation unique avec le moindre de vos viewers. C’est très important de s’intéresser à chacun d’entre eux. C’est même ce qui vous différenciera avec des plus gros streamers qui n’ont plus le « luxe » de pouvoir faire ça. En vous intéressant à chaque viewers, et en leur prouvant que vous êtes investi dans votre relation, vous marquerez beaucoup de points et vous réussirez à fidéliser efficacement votre audience.

Exemple concret : Un viewer passe vous voir une petite heure le matin, en repartant il vous dit qu’il a un examen important à passer aujourd’hui… Lorsqu’il reviendra le lendemain, demandez lui comment s’est passé son examen. C’est tout bête, mais c’est en créant une véritable relation avec votre audience que vous allez pouvoir la faire évoluer.

De plus, si vous faites partie de la catégorie des steamers passionnés, n’oubliez pas que vos points forts sont votre personnalité et ce que vous apportez à votre audience. Pour ma part je les aide à faire des raccourcis importants dans les jeux que je couvre, je leur met à disposition des guides, des tutos, des astuces, et je partage avec eux mon intérêt pour un type de jeu spécifique. Ma relation avec eux est donc primordiale. C’est pourquoi quand je streame, tout ce qui se passe sur mon chat est mon absolue priorité, peu importe ce qui se passe en jeu. Viewers first!

Positive attitude & Transparence

C’est l’une des bases essentielles pour tout streamer : soyez joyeux, transpirez la bonne humeur… Les gens veulent se divertir et ont besoin d’être poussés vers le haut, pas vers le bas !

J’ai été très honnête avec vous un peu plus haut en vous expliquant ce que j’avais traversé psychologiquement suite à mes baisses d’audiences. Être en forme et positif n’est malheureusement pas toujours possible, j’en ai bien conscience… Mais personnellement, j’ai fait le choix de ne pas streamer les jours ou je vais moins bien.

Je sais que d’autres streamers eux vont justement streamer ces jours là particulièrement pour se « changer les idées »… C’est propre à chacun ! Et tout ceci nous amène sur le sujet de la transparence, là c’est à vous de voir, mais perso j’ai toujours été transparent sur mes ressenti, mes craintes, mes joies, mes gains… A mon sens ça permet de pérenniser cette relation privilégiée avec notre audience.

Les calls to action durant vos lives !

Ah, on arrive à la spécialité du chef, le forcing. Tu ne sais pas ce que c’est un call to action ? Va t’abonner à ma chaîne Youtube & fonce follow mon compte Twitch et je te le dis ! C’est bon ?

Un call to action c’est un appel à l’action en Français, et tu viens d’en prendre un pleine face. Lorsque je conseille des petits streamers et que je les invite à faire ou à faire plus d’appels à l’action, ils sont souvent assez mal à l’aise.

Je vous assure qu’il est primordial de le faire et de le faire bien. L’impact sur votre chaîne Twitch sera vraiment conséquent.

Tu veux un petit exemple d’un bon appel à l’action ?

Moi même, surpris par la qualité de cet article !

Imaginons, il est 10h30 du matin, tu as commencé ton live à 7h (et j’espère que tu as déjà fait au moins 3-4 appels à l’action) tu remarques qu’il y a un petit pic de viewers, tu passes de 10 viewers à 17 viewers. Assez rapidement, il sera intelligent de dire une phrase comme « Si vous passez un bon moment sur mon live je vous rappelle que me lâcher un petit follow est complètement gratuit et m’aide énormément » dans 70% des cas un follow arrivera et puisque tu as suivis mes conseils et que tu as une alerte de follow de folie, d’autres suivront… (un follower arrive rarement seul) !

Il n’y a aucun mal à faire de l’appel à l’action pendant vos directs, au contraire ! La seule chose un peu plus délicate, c’est de faire de l’appel à l’action vis à vis des subs… là pour le coup, c’est risqué ! Surtout avec un public Francophone complexé par l’argent. ET SURTOUT ON A DIT L’ARGENT OSEF AU DÉBUT !

Votre équipe

Rapidement, si tout se passe bien, lorsque votre communauté va grandir peu à peu, vous allez vite trouver des gens super sympas avec qui vous avez un vrai feeling, et qui vont vouloir s’investir un peu plus que les autres (modération et staff de la communauté sur Discord par exemple).

J’ai pris conscience très vite de l’importance capitale qu’a cette équipe. Plus elle est présente autour de vous, plus elle est impliquée dans votre projet et au sein de la communauté, plus elle interagit dans votre chat, plus vous allez pouvoir avancer rapidement.

Les premiers mois de mon stream j’ai vite trouvé une équipe de gens géniaux, qui se sont investis pleinement dans mon projet, et qui m’ont aidé bénévolement pendant les streams mais aussi à l’extérieur des streams. Pour le coup je me suis rendu compte beaucoup plus tard de la différence qu’il y avait quand on a des modérateurs(trices) présents sur le chat, et quand on en a pas.

L’équipe est là pour témoigner de l’ambiance du stream, pour accueillir les nouveaux arrivants, répondre à leurs questions… etc. Vraiment j’insiste, trouvez une bonne team et faites-vous carry to the moon.

Les émissions originales

Une fois que vous commencez à avoir votre petite communauté (déjà si c’est le cas bravo, c’est vraiment pas simple !), je vous invite à essayer de diversifier votre contenu de manière originale. Vous êtes passionnés de BD  ? Faites un podcast tous les lundi soir, durant lequel vous parlez de BD avec des invités par exemple ? Ou plus simplement, organisez des petits tournois sur un jeu qui le permet… Conceptualisez ce moment et brandez-le de manière « unique ».

Extrait du "Zalishow"

A mes débuts, dès lors que j’ai eu la sensation de fédérer une communauté assez grande, je me suis rapidement essayé au « Cast » sur des tournois privés sur PUBG. J’ai adoré, mais je n’ai pourtant pas donné suite (j’aurais dû).

Aujourd’hui, vous le voyez à grande échelle chez les plus gros streamers avec l’émission Popcorn de Domingo, celle de Zack Nani qui arrive ou encore celle de Micode… Tous les créateurs de la plateforme (ou presque) cherchent à lancer un concept un peu plus professionnel et récurrent sur leur chaîne de manière à fédérer et à toucher un public plus large.

Conclusion

Nous y sommes, déjà la fin de ce post qui vous explique de manière plutôt précise comment réussir à débuter sur Twitch. J’espère qu’il vous aura semblé pertinent, j’ai bien conscience qu’il n’est pas adapté à tout le monde bien évidemment. Certains, comme je le disais au départ, vont préférer streamer sans ambitions particulières, ou encore certains vont trouver que je suis un fou furieux d’avoir mis en place autant de choses pour réussir…

Mais pour les autres, voici ce qui représente à mes yeux le plan le plus efficace pour réussir à créer votre commu sur la plateforme violette. Et contrairement aux autres articles que vous pourrez lire sur le sujet, vous n’avez pas affaire à Rodolphe 55 ans qui n’a jamais lancé un stream de sa vie, mais pour le coup vous avez affaire à moi, un mec (boomer aussi) qui a concrètement réussi le pari de créer une petite communauté sur la plateforme… même si je suis ridiculement petit comparé aux gros streamers.

Pour ceux qui sont passionnés ne lâchez rien, c’est très dur, mais pas impossible ! Pour tout ceux qui font ça pour la thune, lâchez tout… c’est vraiment pas l’endroit à quelques exceptions près… Surtout maintenant que les subs ont baissé !

N’oubliez pas de me donner votre point de vue dans les commentaires ci-dessous!

Merde à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *