header

Augmenter votre taux de conversion : 5 Astuces simples

Si vous avez un ou plusieurs sites internet, vous connaissez peut-être déjà l’importance de votre taux de conversion. Pour commencer, prenons le temps de définir ensemble de quoi il s’agit exactement. Pour qu’il y ait une conversion sur un site internet, il faut déjà qu’il y ait un appel à l’action (CTA).

Prenons un exemple fictif pour imager, vous disposez d’un site qui fait 100 visiteurs par jour et votre CTA redirige vers une capture e-mail dédiée à la revente d’un produit par la suite, vous faites du lead en gros. En supposant que vous fassiez 2 inscriptions à votre mailing list par jour, alors votre taux de conversion est de 2% et c’est exactement de cela dont nous allons parler aujourd’hui.

Travailler sur votre acquisition de trafic c’est bien, mais trop d’éditeurs de sites oublient complètement cette notion de Web marketing pourtant primordiale. Il vaut parfois mieux essayer de passer de 2 à 5% de taux conversion (CR) plutôt que de doubler votre trafic.

Cet article a été récupéré depuis l’ancien forum Impact IM, il avait eu un franc succès à l’époque, j’ai quand même adapté ce dernier au goût du jour !

1. Responsive, Responsive, Responsive...

Le responsive

Aujourd’hui c’est surement une information plus qu’évidente pour nombre d’entre vous… Cependant je crois qu’il est très important de le rappeler.

Un grand nombre de vos visiteurs utilisent un mobile ou une tablette, et quand je dis un grand nombre je suis gentil. Donc imaginez ce que fait votre visiteur en arrivant sur votre site (si Google daigne lui montrer en plus… le non responsive est un signal très négatif en SEO) ? Vous manquez d’imagination ? Je vous le dit alors, il se casse instantanément !

Le Responsive n’est plus seulement important à l’heure d’aujourd’hui, il est obligatoire !

Assurez-vous que votre code soit clean et que votre landing page montre bien toutes les informations importantes. Vous pouvez checker ça sur Responsinator !

2. Soyez simple et propre !

Beaucoup de gens pensent à leurs stratégies et landing pages pendant des heures en allant chercher des détails très fins, et qui finalement n’auront pas un impact monstrueux sur les résultats…

Voir même un impact négatif ! Il y a vraiment une façon de créer des pages simples, belles, et qui convertissent. Lorsque vous devrez réfléchir à votre design, soyez sûr qu’il est simple, propre et facilement navigable.

Oubliez les animations complexes ou autres designs tirés par les cheveux… Ce n’est pas parce que vous pensez que ça fonctionnera que ce sera le cas. Le plus simple ça sera, le mieux vous convertirez !

3. Gardez votre Call to Action (CTA) visible

Il est obligatoire de laisser vos boutons ou champs, ou tout ce qui pourrait provoquer votre CTA (Call to action) visible, sans que votre visiteur n’ait à scroller en arrivant sur votre site. Plus techniquement, cette zone de votre site est appelé la « ligne de flottaison ».

Vous ne vous rendez peut-être pas compte à quel point c’est important ! Si votre visiteur doit scroller pour trouver votre CTA, eh bien c’est là que l’on trouve les plus grosses chutes de clics (souvent -50% si le CTA est en bas de page, ou nécessite un scroll).

Bien sur, si vous avez une landing page longue, qui oblige à scroller, vous pouvez incorporer plusieurs CTA, mais quoi qu’il arrive, assurez-vous d’en positionner un en haut, visible, pas loin du header, ou dans le header.

4. Tenez votre lecteur par la main !

Selon moi, il est primordial de le guider de manière simple là ou vous voulez l’emmener ! En utilisant des flèches par exemple, ou des barres de progression. Montrez à votre lecteur ce que vous attendez de lui et montrez-lui aussi comment est-ce qu’il peu atteindre le pallier suivant facilement.

N’ayez pas peur d’en faire trop, c’est triste à dire mais c’est parfois compliqué pour certains de comprendre comment cliquer sur un simple bouton. Il m’est arrivé de mettre 3 CTA à tous les niveaux sur une de mes landing pages et d’avoir des gens qui me contactent pour me demander comment acheter le produit… Tout le monde n’est pas familiarisé avec le web comme vous, et il y a une grosse partie d’internautes complètement assistés aujourd’hui encore ! Pensez-y !

5. Aucun liens sortants !

Je vois de plus en plus de landing pages aujourd’hui qui mettent en avant des éléments inutiles, qui dérives complètement du CTA de la page. Il ne faut bien sur pas ajouter ce genre de distraction pour le visiteur.

Ne mettez pas de boutons sociaux, d’images cliquables, etc… La seule chose qui doit contenir un lien sortant est votre call to action.

6. Technique avancée : le cloaking ?

Cloaking SEO

Cette méthode bien spécifique est uniquement dédié à un public expert, mais il est difficile de parler de CR (Conversion Rate) aujourd’hui sans parler de Cloaking.

Le cloaking peut avoir plusieurs utilités, mais dans notre cas précis il permettra par exemple d’avoir sur une même page deux type de contenu. Un premier contenu, dédié à Google, qui sera optimisé pour le SEO, c’est à dire avec une architecture et un contenu attendu par ce dernier, et une deuxième page pour le visiteur uniquement, qui elle sera optimisée pour la conversion uniquement.

Lorsque l’on travaille sur certaines niches en SEO, il est très compliqué d’optimiser son taux de conversion sans passer par le cloaking. Une Landing page tournée vers la conversion ne sera pas forcément mise en avant par Google, le Cloaking permet d’y remédier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *