header

Consulting Play and (to) Earn ou Blockchain Gaming.

Les play and earn ou Play to Earn, sont en faites les prémices de ce que sera à terme le blockchain gaming de demain dans sa phase embryonnaire. Franck et moi-même avons commencés à travailler à temps plein dans l’univers des Play and Earn en 2021 lorsqu’on a connu Axie Infinity, le pionnier dans ce domaine.

Etant nous même particulièrement sensibles aux sujets de la blockchain, des NFT et des jeux vidéos, le blockchain Gaming et les enjeux que cela représente pour l’industrie du jeu vidéo nous sont apparus comme une évidence. Nous avons donc décidé de nous lancer à 100% afin de contribuer à notre échelle à l’avancement du Blockchain gaming dans le bon sens.

Le 20 Avril 2022, Franck et moi-même avons été speakers à l’occasion d’une conférence sur les Play and Earn et leurs problématiques économiques :

Nos expériences

Après notre premier investissement en cryptomonnaie en 2017, notre première approche des Play to Earn en 2021 est passée par Axie Infinity, le jeu pionnier du secteur des NFT dans le gaming, avec un jeu de carte basé sur un gameplay complexe et complet dans lequel le joueur est propriétaire de son équipe (nécessaire au lancement d’une partie). Les joueurs qui ne veulent pas dépenser d’argent, ne pas prendre de risque financier ou qui n’ont tout simplement pas les moyens peuvent emprunter une équipe d’Axie à un investisseur via le système de “Scholarship“.

Nous nous sommes rapidement rendus compte de la problématique humaine et managériale derrière la pratique du Scholarship, c’est pourquoi nous avons décidé de fonder Argonauts Guild en octobre 2021, dans l’objectif de fédérer nos joueurs autour de valeurs communes et avec l’ambition de se positionner rapidement comme l’une des plus grosses guildes du secteur à l’international. Argonauts Guild est composé de plus de 200 joueurs au moment où j’écris cet article.

Argonauts guild
Argonauts Guild est une guilde dédiée à l'écosysteme Play to Earn fondé par Arthur & Franck. Cette dernière a pour vocation d'initier ses joueurs aux problématiques du Web 3.0.

Depuis, nos problématiques sont entièrement ancrées dans le blockchain gaming et ses pratiques et le sujet nous passionne depuis le premier jour.

Franck et moi mêmes sommes également les quo-fondateurs du Podcast Axie Froggies sur YouTube, durant lequel nous parlons particulièrement d’Axie Infinity et des problématiques qu’impliquent le WEB 3 et l’arrivée imminente des NFT dans nos jeux vidéos préférés. Le Podcast est le premier en France sur cette thématique et rassemble une communauté encore très nichée, passionnés par les problématiques existantes dans le monde des NFT.

Nous avons par ailleurs créer la chaîne YouTube “Fomaw” traitant particulièrement de Play and Earn en identifiants les projets intéressants tant sur le plan économiques qu’en termes de gameplay et en les séparant bien des différents projets néfastes dont nous vous parleront plus tard…

Nous avons pour finir commencés à proposer notre offre de consulting, aussi bien à des investisseurs intéressés par la mise en place de leur propre guilde au sein de ce nouvel écosystème, qu’à des éditeurs de jeux vidéos on-chain ou mainstream souhaitant faire la transition.

Notre expertise

Notre rôle et de vous apporter l’expérience que nous avons acquise depuis la naissance des Play and Earn. Tous les modèles économiques ne sont pas adaptés à ce type de projet. De nombreux projets que nous avons eus le temps d’analyser en profondeur se sont confrontés aux limites des P2E, ce qui fût l’occasion pour nous d’identifier ce qui marche et ce qui ne marche pas.

Que vous soyez un petit studio de jeu on-chain indépendant ou un gros studio Mainstream qui se questionne au sujet de l’implémentation des NFT et de la blockchain au sein de leur écosystème, nous seront en mesure de vous apporter des réponses claires et compréhensives à vos interrogations.

La blockchain et les NFT seront bientôt au centre de tous les jeux vidéos (sans pour autant les polluer, ou sans les transformer en machine capitaliste qui permet de faire gagner de l’argent aux joueurs, mais en permettant un équilibre plus juste pour le joueur comme pour l’éditeur/studio du jeu).

Notre rôle est donc d’apporter à nos clients un maximum de visibilité sur ce qui se fait ou sur ce qu’il pourrait se faire très précisément dans l’univers du blockchain gaming dans le cas de leur projet spécifiquement.

En discutant avec des éditeurs de jeux on-chain fonctionnant déjà avec la blockchain et les NFT au sein de leur projet, nous nous rendons compte que même dans le cas de gros projets déjà établis ou sur le point de se lancer, les erreurs évitables sont (très) nombreuses.

Les NFT vont transformer le secteur du jeu vidéo.

Le côté sombre des NFT dans le gaming

L’image du blockchain gaming, plus communément appelé “Play to Earn” pour l’instant, se retrouve bien souvent salie par des projets sans scrupules qui renvois une très mauvaise image de la technologie et qui retarde un peu plus l’acceptation mainstream de l’intégration de cette technologie novatrice dans les différents jeux-vidéos mainstreams.

Sur YouTube par exemple, le terme Play to Earn qui signifie “Jouer pour gagner” ramène sur une multitude de projets sans lendemain qu’il est parfois très dur d’identifier lorsque l’on débute… Bien souvent les projets n’ont pas d’ambition sur le long terme… voire pas de jeux du tout.

Nous pensons que l’utilité de la technologie, les régulations qui y seront liées et la révolution qu’elle entrainera dans le monde des jeux vidéos finira par prendre le dessus en assainissant considérablement l’écosystème Blockchain Gaming par la même occasion. Mais il y a encore du chemin…

Pegaxy P2E

Ci-dessus, une capture d’écran de Pegaxy, un des P2E (Play to Earn) les plus célèbre après Axie Infinity en 2022. Malgrès la bonne volonté de l’équipe, l’axe stratégique et économique emprunté n’a pas été concluant et le jeu risque de “mourir” en emportant avec lui l’argent de nombreux investisseurs.

Malgrès l’échec que représente Pegaxy à l’heure d’aujourd’hui, l’équipe derrière ce projet a eu de très bonnes idées et ont inspirés les jeux plus récents avec leur gestion automatisé des prêts de NFT pour les scholars ou leurs plateforme statistique transparente avec la communauté.

La recette d'un "Play and Earn" viable sur le long terme ?

J’écris ces mots le 26/04/2022 et il semblerait qu’on ait une idée très précise de la “recette” d’un bon Play and Earn aujourd’hui, cependant en restant réaliste, personne n’a encore réussi à intégrer les NFT de manière saine au sein d’un jeu vidéo. Je pense que cela sera enfin le cas dès cette année 2022 avec des jeux comme Sipher, Gods Unchained ou The Pixlverse… Axie Infinity a également le potentiel de sortir de son modèle économique actuel pour ajouter les ingrédients nescessaire à une tokenomics stable sur la durée :

Pour simplifier, imaginez un jeu vidéo comme Clash Royale qui génère des centaines des millions de dollars de bénéfice par mois, mais avec des NFT qui permettrait d’avoir la propriété de ses cartes. Les meilleurs joueurs seraient récompensés à chaque saison, mais tout le monde n’aurait pas la vocation de gagner de l’argent en jouant. Par contre, tout le monde aura le droit de vendre ses cartes (NFT) en cas d’arrêt du jeu ou tout simplement si les joueurs en ont envie contrairement au jeu actuel ou les joueurs ne peuvent pas revendre leurs assets puisqu’ils n’en ont pas la propriété.

Évidemment, ce système est aussi profitable aux éditeurs/studios de jeux vidéo parce que ces derniers peuvent fixer au travers un smart contract sur la blockchain un % automatiquement prélevé sur chaque revente d’un skin, d’une carte, d’une épée ou de n’importe quel NFT de leur écosystème. Incroyable !

Comme toute innovation majeure, prendre le risque d’être parmi les premiers à implémenter les NFT dans le jeu vidéo est un gros défis pour les éditeurs.

Les joueurs ne sont pas encore prêts à accueillir les NFT au sein de leurs jeux vidéo préférés, ces derniers ont bien souvent une image faussée des NFT et de leurs utilités concrète. Ci-dessous un sondage de ma communauté mainstream début 2022.

Sondage NFT dans les jeux vidéo

Une révolution inévitable du secteur des jeux vidéo

Les NFT sont encore très mal compris par le commun des joueurs qui ont bien souvent entendu parler des fameux Bored Apes, qui se vendent plusieurs centaines de milliers de dollars, ce qui peut être difficile à comprendre… Les différentes arnaques et absence de régulation pour le moment n’aide pas à l’acceptation de cette technologie. Cependant, il en était de même au début d’internet ou tout le monde était majoritairement d’accord pour dire que l’utilité de ce nouvel outil était très limité alors qu’aujourd’hui personne ne se voit vivre sans le web.

La technologie qui accompagne les NFT va révolutionner les jeux vidéo tel que nous les connaissons. Les gamers sont sceptiques quand ils entendent ceci, mais je tiens à préciser que la révolution ne changera pas leur expérience de jeu dans 95% des cas. Les NFT ne sont pas nécessairement invasive et pour nous, les fonctionnements des jeux on-chain actuels ne seront/ne pourront pas être les fonctionnements des jeux on-chain de demain.

Prenons l’exemple de League of Legends, l’un des jeux vidéo les plus populaires de notre génération, il a une immense fan-base et un nombre astronomique de joueurs. Comment pourrait-on amener les NFT au sein du jeu sans ternir l’expérience existante de ces joueurs ?

LOL est un F2P ( Free to play) qui base son succès financier sur les achats de skins. Ces derniers pourraient tout à fait transformer les skins des joueurs en NFT et donc céder la propriété de ces derniers en récupérant 100% de la première vente du Skin et en laissant le joueur le revendre être le seul et unique propriétaire de son Skin. Si le propriétaire du Skin décide de le revendre, ce dernier peut le faire sur la marketplace de League of Legends, et Riot, l’éditeur de LOL, peut décider de récupérer 10% de chaque vente de ce skin grâce à l’implémentation d’un “smart contract”… Ce qui permet au joueur de revendre ou d’offrir son Skin à sa guise et à l’éditeur de récupérer un % de chacune des reventes d’un skin. On peut imaginer que Riot puisse sortir certains skins en un nombre limité d’exemplaire, et on peut imaginer que certains joueurs qui n’avaient jusqu’à maintenant pas vu l’intérêt d’acheter un skin (puisque invendable) puisse le considérer dans le cas d’un NFT.

On peut également imaginer un monde dans lequel League of Legends reverse 2% des 10% de ses gains sur les reventes des skins pour un “coffre communautaire” dédié à récompenser le top 0,5% des joueurs chaque mois. De cette manière la scène deviendrais encore plus compétitive et permettrais aux joueurs les plus investis et talentueux d’être rémunéré par le jeu… League of Legends deviendrait encore plus attractif, et tout ça serait mieux pour Riot ET pour les joueurs.

Il n’y a pas de perdants dans le cas d’utilisation de la blockchain dans les jeux vidéos. Tout le monde y gagne.  C’est un principe fondamental du Web 3. Bien évidemment, il ne s’agit pas ici d’une analyse complète ou d’une proposition concrète, mais j’espère que ce cas concret pourra vous permettre d’y voir plus clair sur l’intégration des NFT dans le gaming mainstream et pourquoi ce dernier finira par être quelque chose de très concret.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.