header

Les guildes Play and Earn (P2E)

L’année 2021 a vu naitre l’explosion des “Play to Earn” et l’arrivée en masse des Guildes dans l’écosystème blockchain au travers notamment du phénomène et pionnier dans son genre : Axie Infinity, le jeu a eu un impact sans précédent en ayant un rôle salvateur pour les Philippines et ses habitants durant la crise Covid en permettant à des milliers de joueurs au travers le monde de gagner des cryptomonnaies en jouant. À l’époque, le modèle économique est complètement nouveau et les joueurs naviguent tous à l’aveugle…

On se rendra compte plus tard que le jeu dans son état initial n’était pas viable économiquement sur la durée, cependant la majeure partie des joueurs Philippins n’ont jamais eu à débourser un seul centime pour jouer, en effet ces derniers ont pu bénéficier de “prêts” de NFT au sein du jeu, également appelé le “Scholarship”.

Et on rentre du coup dans le vif du sujet, le rôle des guildes dans cet écosystème qui consiste à jouer à un jeu vidéo pour gagner des tokens (crypto-monnaie) et donc de l’argent. Pour pouvoir gagner ces fameux tokens, il faut avoir investi initialement dans des NFT qui donne accès au jeu, ces NFT ont des prix variables, mais ne sont globalement pas données. À titre informatif, sur Axie, une équipe viable coutait 700 $ en moyenne en septembre 2021 et encore plus cher durant l’été 2021. Tout le monde n’a pas envie de prendre le risque d’investir dans une équipe… Certaines personnes préfèrent ne pas s’exposer, ou n’ont tout simplement pas le budget pour payer un tel montant. C’est précisément ici que rentre en jeu les guildes.

Celle-ci ont pour but de prêter aux joueurs des équipes au sein de différents jeux on-chain, afin de prendre le risque à la place du joueur en échange d’une commission sur chaque token gagné en jeu.

Ci-dessus, vous retrouverez l’épisode de Podcast d’Axie Froggies dédié aux guildes P2E.

Les guildes ont joués et jouent toujours un rôle clé dans l’expension du blockchain gaming. Au travers leur image de marque et un fort sentiment d’appartenance, elles fédères de nombreux joueurs intéréssés par cette nouvelle opportunité.

Les guildes "mainstream"

Pour mieux comprendre l’intérêt des guildes au sein de l’écosystème de la blockchain, il faut comprendre à quel point les guildes équivalentes dans le domaine des jeux vidéos mainstream sont importantes.

Les guildes qui peuvent être comparés dans certains cas à de véritables structures, notamment au sein du monde e-sportifs.

Pour illustrer mon propos, je vais vous parler de plusieurs guildes, en commençant par “Method” une des guildes les plus célèbres sur World of Warcraft. Cette dernière a construit sa marque autour de son fondateur “Sco”, qui s’est assuré progressivement de renforcer le marketing et l’image de marque de la guilde, en gardant une compétitivité puisque cette dernière performe depuis plus d’une dizaine d’années parmi les meilleures guildes du monde sur les différentes courses au “Raid World First”.

Method a par exemple finit 2ᵉ lors de la dernière course en date au moment où je vous écris cet article.

Method team

Aujourd’hui l’activité de Method (et des autres grosses guildes de la licence) contribue à faire vivre le jeu World of Wacraft. En effet les phases de “course au world first” sur chaque sortie de raid contribue grandement à la relance des ventes d’abonnements du fameux MMORPG.

De plus, la guilde Method, par sa marque, ses créateurs de contenus et son prestige, obtient de nombreux partenariats et sont (largement) capables aujourd’hui de générer des revenus colossaux puisque la totalité des membres de leur roster reçoivent un salaire.

Il existe un grand nombre de guildes comme Method sur WoW et d’autres jeux vidéos. Ces dernières ont une place énorme au sein de l’écosystème gaming. Certaines guildes se professionnalisent, mais la majorité d’entre elles par contre reste des guildes de joueurs amateurs, conviviales et intimistes.

Aujourd’hui les guildes pros ont un business modèle qui se rapproche fortement des structures esport tel que Vitality, TSM, G2, Complexity, etc…
C’est-à-dire la construction d’une audience, d’une marque, de media de diffusion comme des chaines YouTube, TikTok, Twitter, etc… Les sponsors, les placements de produits, etc. On verra un peu plus tard que dans le domaine des P2E, le modèle économique des guildes est assez similaire.

 

L'intérêt d'une guilde Blockchain Gaming

Aujourd’hui, les intérêts des guildes présentes au sein du blockchain gaming sont nombreux. Évidemment, l’intérêt principal des guildes est directement lié à l’aspect financier et au rendement.

Mais aujourd’hui on voit de plus en plus de guildes comme Qu3st, avec des intérêts tourner vers les compétences et la construction d’une communauté sur le long terme.

" Les grands gagnants dans les P2E sont les scholars et les guildes qui arrivent à se positionner au début d'un projet qui cartonne. "

Brycent, créateur de contenu P2E

Il faut bien comprendre que dans le secteur encore naissant du blockchain gaming et des P2E, les guildes sont les investisseurs les plus exposés dans l’écosystème. Et je suis plutôt bien placé pour en parler puisqu’avec Argonauts Guild, la guilde que nous avons fondée avec mon pote Franck, nous avons énormément bossé, beaucoup investi et nous sommes toujours loin, presque 8 mois après, d’avoir récupéré notre investissement initial.

C’était important pour moi de mettre une citation de Brycent que je n’apprécie que très peu outre-mesure, mais qui sur ce coup-là à complètement raison. Si vous êtes intrigué par le monde des Play and Earn au moment où vous me lisez, envisagez peut-être le scholarship. Les scholars, qui empruntent les NFT d’investisseurs, sont jusqu’à preuve du contraire, les grands gagnants dans un univers ou tout fluctue à une vitesse dingue.

L’intérêt des guildes est donc de pouvoir encadrer et former au mieux des joueurs, que ça soit pour faire entrer progressivement de nouveaux utilisateurs du Web 3.0 et de la crypto, ou simplement rentabiliser les achats de NFT liés aux différents jeux de manière passif. L’objectif d’une guilde ne s’arrête pas toujours là, nous auront l’occasion de voir ensemble quel est le modèle économique d’une guilde P2E un peu plus tard.

Des exemples de guildes

Je vais vous donner ici quelques exemples de guildes positionner sur le web 3.

Argonauts Guild (ARGO)

Je commence bien évidement par vous faire la présentation d'Argonauts Guild, la guilde que nous avons fondée avec Franck en novembre 2021. Cette dernière accueille aujourd'hui plus de 200 Argonauts, sur Axie Infinity. Nous attendons avec impatience les jeux suivants : Sipher & Pixelpets.

Argonauts Guild est composé de deux fondateurs, un Head Manager, un Directeur RH, un Superviseur, une community manager, 2 RH, 1 Head coach, 15 Coachs, 1 Responsable de contenu pour la chaine YouTube, 1 responsable de contenu pour la chaine TikTok, 7 Créateurs de contenus/Streamers, 5 Artistes et plus de 200 joueurs.

À l'heure où j'écris ses lignes, nous ne sommes malheureusement pas capables de continuer de scaler (recruter) autant que nous le voulons. L'économie d'Axie Infinity et du marché des cryptomonnaies en général n'étant pas assez haussier pour motiver assez de joueurs. Nous ne travaillons qu'avec des joueurs aux Philippines.

YGG

Yield Guild Games (YGG)

YGG est LA guilde Play & Earns la plus influente du monde. Ces derniers ont été les pionniers à identifier une transition massive du modèle de guildes traditionnelles vers le Web 3. Aujourd'hui, ils sont partenaires de nombreux jeux web 3 sortis et à venir, et ils disposent d'une influence absolument monstrueuse.

Yield Guild Games disposent également d'une DAO (Organisation autonome décentralisée) qui permet à des investisseurs d'acheter leur token afin d'obtenir une partie de leurs bénéfices, mais surtout d'avoir un pouvoir de décision au sein de la guilde, proportionnel aux nombres de tokens possédés.

YGG disposent aujourd'hui de plus de 8000 scholars actifs sur Axie Infinity, et ces derniers travaillent maintenant avec l'Inde. Plus seulement avec les Philippines comme à leur début.

Lootsquad

Lootsquad (LOOT)

Lootsquad est l'une des premières guildes à avoir fait son apparition sur Axie Infinity, cofondé par Brycent, elle a rapidement été exposé par les fondateurs de Sky Mavis comme Jihoz, ce qui a permis à cette dernière de grandir rapidement.

Lootsquad sont connus pour avoir des équipes d'Axies de très mauvaise qualité, bien souvent acheté il y a longtemps (à des prix exorbitants).
LOOT dispose de plusieurs centaines de scholars à son actif.

Qu3st (Q3)

Qu3st est né d'une fusion entre deux grosses guildes sur Axie Infinity, leur objectif est de donner de véritables opportunités à leurs scholars en mettant en valeurs leurs qualités et en donnant à quiconque s'en donnera les moyens une opportunité à la hauteur de leur talent.

Qu3st amène une vision neuve des guildes P2E en remettant l'humain au centre de leur raisonnement. Ces derniers ont aussi un pôle important lié au breeding, c'est-à-dire la reproduction d'assets au sein d'un jeu NFT. Ils ont pour vocation à construire une DAO à l'avenir.

Le business modèle d'une Guilde P2E

Comment aborder les Guildes “Play to Earn” sans aborder la question de l’argent sonnant et trébuchant. Comment les guildes P2E gagnent-elles de l’argent ?

Nous allons explorer plusieurs éléments de réponses :

    • Le scholarship : il s’agit du domaine d’activité principal chez de nombreuses guildes, le prêt de NFT en échange d’une partie des revenus, plus communément appelé le scholarship est le moyen le plus commun pour générer des revenus sur les jeux Play to Earn. Un peu plus haut je vous ai par exemple fait la présentation de la guilde “YGG” qui possèdent plus de 8000 scholars sur Axie Infinity. Le principe est simple, la guilde achète des NFT, les prête à des joueurs qu’elle encadre et récupère une partie des gains des tokens.
    • Le Breeding : Certaines guildes décident de tirer profit du breeding (reproduction de NFT/mécanique commune dans l’univers des Play to Earns). Certains jeux disposent de breeding plus complexe que d’autre… Les guildes gèrent généralement cela de manière assez différente. Certaines guildes embauchent un expert pour s’occuper de leur breeding, comme c’est le cas pour la guilde “Chosen Ones”. Nous avons eu la chance de recevoir Elahzul, le breeder des CO, avec les Froggies pour un épisode de Podcast passionnant sur le sujet.

  • L’esport : L’esport est un sujet capital sur les jeux vidéos mainstream, il en est de même sur les P2E. En effet, pour qu’un jeu marche sur la durée, il faut bien souvent qu’il y ai une scène compétitive. Les guildes l’ont compris et certaines construisent leur marque autours de joueurs talentueux. Axie.gg ou encore METAT8 sont deux exemples de guildes basant leurs efforts sur la compétition. Dans les jeux P2E, la compétition est bien souvent rémunératrice et certaines guildes récupère une partie des gains de leurs joueurs. De plus, la dimension e-sportive s’associe parfaitement avec le breeding. Certains breeder passent du temps à créer des Axies uniques, qu’ils prêtent ensuite à des joueurs de très haut niveau afin de faire de la publicité à leur création.
  • La stratégie de marque : Le branding est ou stratégie de marque des guildes est importante dès lors que la guilde veut se professionnaliser. Une charte graphique cohérente, des valeurs claires, un nom de guilde impactant, tous ces éléments permettent à la guilde de devenir une véritable marque aux yeux de son audience. Ce qui nous fait directement passer au point d’après, le marketing d’influence.
  • Le marketing d’influence :  Le marketing d’influence consiste à vendre son “influence” en tant que marque/guilde à des partenaires. Les guildes influentes telles que YGG ont des contrats avec la totalité ou presque des Play to Earn digne de ce nom à venir. Certains projets blockchain sont capables de débourser des sommes astronomiques pour une stratégie de marketing d’influence avec une guilde. Quoi qu’il en soit, une guilde a souvent les arguments nécessaires pour accéder à des white list (vente de NFT privée), accéder à des NFT gratuitement ou encore à des cachets financiers en fonction du partenaire et de l’audience.
  • Les investisseurs externes : Que ce soit dans le cadre d’une DAO et donc au travers de tokens, ou bien dans le cadre d’un investissement direct, la majeure partie des “grosses guildes ” fonctionnent avec des investissements externes. Bien souvent, les guildes peuvent alors se permettre de prendre plus de risque que si elles fonctionnaient en fond propre. Les guildes disposent généralement d’une tresorerie afin de pouvoir rémunérer les différents acteurs de cette dernière (managers, entraîneurs, créateurs, etc.) Et de pouvoir réinjecter une partie des bénéfices générer dans le jeu ou bien d’autres jeux ou NFT.

L'adoption du Blockchain Gaming à venir

Le secteur aujourd’hui appelé “Play to Earn (P2E)” est amené à évoluer grandement dans les mois et années à venir. À titre perso, il ne m’étonnerait pas que le genre Play to Earn se transforme en Play and Earn et progressivement en blockchain Gaming ou même un autre terme encore inconnu.

Depuis presque un an, avec le Podcast Axie Froggies, avec notre guilde, notre chaîne YouTube Fomaw avec Franck, nous avons su construire une véritable expertise au sujet des jeux vidéo sur la blockchain.

Une chose est sûre, le modèle économique utilisé jusqu’à maintenant n’est pas viable dans le temps et il ne s’agit pas d’un secret ; investisseurs et éditeurs de jeux vidéo on-chain sont au courant.

Cependant, la technologie de la blockchain apporte une plus-value énorme au secteur du jeu vidéo et nombreux éditeurs l’ont déjà compris, même si la transition est compliquée puisque les NFT dans les jeux vidéo ont encore une mauvaise image. (ci-dessous un sondage réalisé sur ma chaîne YouTube (25 000 abonnés, adeptes de jeux vidéos mainstream).

Adoption des NFT dans les jeux mainstream

La technologie de la blockchain est une technologie gagnant-gagnant, qui permettra sur le long terme de réalisé des choses que nous ne soupçonnons même pas aujourd’hui.

Une chose est sûre, les jeux vidéos de demain intègreront tous la blockchain dans leur développement, non pas pour que l’on puisse tous devenir riche grâce à cela, ce n’est absolument pas le propos. Mais pour que chacun deviennent propriétaires de son personnage, de ses armes, de ces skins, de ses ressources, de ces cartes, etc. Et les guildes joueront un jeu important en facilitant l’accessibilité à ce nouvel univers, tout en se positionnant comme des références pédagogiques pour différents jeux présents dans le web 3.

Le tout évidemment en dégageant des profits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *