header

Intelligence artificielle (IA) et rédaction de contenu Web : l’avenir du SEO ?

S’il y a bien une nouveauté importante en ce qui concerne l’écosystème du web et de l’édition de sites, c’est bien l’arrivée fracassante de l’intelligence artificielle (IA) ses dernières années.

Pour beaucoup d’experts en référencement (SEO), l’IA change toute la donne, et ce n’est pas moi qui vais dire le contraire étant donné l’utilisation acharnée que j’en fais aujourd’hui pour alimenter mes sites en contenu à la fois qualitatif et en moyenne 8 fois moins cher que ce que j’étais habitué à payer avec des rédacteurs offshore.

La croyance commune veut que l’IA soit utilisée principalement pour de l’ajout de contenu sur des sites de PBN (Private Blog Network) n’ayant pas vocation à être lu, et donc ou on peut se permettre de produire un contenu médiocre. Mais c’est faux, l’IA n’est aujourd’hui plus forcément synonyme de médiocrité et vous seriez surpris de voir à quel point celle-ci est déjà présente sur des sites et articles présents sur vos sites préférés…

GPT-3 en Action

Dans cet article, nous allons voir ensemble comment est utilisé l’IA et en quoi elle transforme les méthodes de travail des éditeurs de site du monde entier.

GPT3, l'outil d'intelligence artificielle pour rédiger du contenu

Je ne peux pas vous parler d’intelligence Artificielle sans vous parler de lui, GPT-3 est l’abréviation de “Generative Pre-training Transformer 3” qui est le réseau neuronal artificiel le plus grand jamais créé à ce jour. Elon Musk et Sam Altman ont investis plus de 4 millions de dollars dans OpenAI, l’entreprise qui se trouve derrière GPT-3 et donc, les deux hommes sont directement liés à ce projet révolutionnaire.

Pour que vous puissiez bien vous rendre compte, GPT-3 traite plus de 175 Milliards de paramètres contre seulement 1,5 milliard de paramètres pour GPT-2 qui a été lancé en 2019.

Aujourd’hui, de nombreux outils de d’écriture via IA (dont nous parlerons un peu plus tard) sont directement connectés à GPT-3, même si ce n’est pas le cas de tous et que de plus en plus d’outils ont leur propre algorithme d’intelligence artificielle.

Vous pensez que vous êtes capable de faire la différence entre un texte rédigée par un humain et un texte rédigé par une IA ?

D’après une étude réalisée par Adrian Yijie Xu, 52% des lecteurs (seulement) détectent quels sont les textes rédigés par GPT-3.

Et à mon humble avis les textes concernés n’ont pas été piloté par un humain, mais ça aussi nous en reparlerons un peu plus tard.

Pour finir notre parenthèse dédiée à GPT-3, cette intelligence artificielle a récemment rédigé une publication scientifique à propos d’elle-même… Flippant un peu non ?

Vous pourrez retrouver cette dernière ici en format PDF : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03701250/document

Les différents usages de l’intelligence artificielle (IA) dans les contenus web

Le contenu et les stratégies qui y sont liés sont au cœur de toutes les problématiques d’acquisition de trafic sur le web en 2022. Le contenu est l’élément clé de votre stratégie, ou en tout cas la base solide de cette dernière. Voici quelques pistes sur ce que me permet de prendre en charge l’IA :

Rédaction d’articles de blogs : je crois qu’Impact IM est le seul site ou je ne sous-traite pas mon contenu ou ne l’automatise pas avec GPT 3. Les articles de blog de mes autres sites sont généralement assistés par l’IA ou écrit Offshore. Il faut savoir qu’aujourd’hui beaucoup d’éditeurs de sites commencent à former leurs équipes de rédacteurs à utiliser l’IA de manière poussé pour augmenter leur productivité journalière.

Reformulation de contenu existants : que ce soit pour une autre page ou même un autre domaine, la reformulation de contenu existants via l’IA est une véritable bénédiction pour de nombreux éditeurs de sites.

Aucun duplicate content : C’est l’un des points forts de l’IA, la duplication de contenu n’existe pas. L’IA ne recopie pas le contenu qu’elle a en base de donnée, mais retransmet ses connaissances sans ne rien dupliquer. 

Idées de titres SEO : Indiquez votre mot clé principal à certains outils pour obtenir des idées de titre SEO adapté à vos contenus. Pratique !

Écritures de méta descriptions : Même chose que pour les titres, l’écriture automatique de méta-descriptions uniques, c’est plutôt chouette ! L’IA est d’ailleurs capable de produire pour vous une introduction, un paragraphe, une conclusion, etc. Vous n’êtes pas nécessairement obligé de générer un article de blog complet !

Contenu qualitatif en IA, l’humain aux commandes

En fonction des outils que vous utilisez, vous aurez la possibilité de piloter l’IA dans les moindres détails, ce qui vous permettra de gagner beaucoup de temps, mais aussi de vous assurer un contenu irréprochable pour vos sites internet.

Attention cependant, l’IA n’a pas encore la capacité à écrire pour votre “buyer personna” et donc cette dernière ne peut pas faire de copywriting pour vos sites. (Heureusement, ça serait inquiétant pour le coup), il est généralement déconseillé de faire écrire le contenu de ses “money sites” par une intelligence artificielle, néanmoins, pour du contenu informatif, l’IA fait vraiment très bien le job.

Contenu moins qualitatif, l’IA en roue-libres

D’autres outils de génération d’articles vous donne la possibilité de laisser GPT3 ou l’IA concernée faire son travail à partir de modèles pré-définis par l’outil (ou par vous au préalable).

J’utilise cette méthode en l’associant à une relecture humaine afin de m’assurer que l’IA n’écrit pas de grosses bêtises ou ne se répète pas trop. N’oubliez pas que vous êtes responsable du contenu présent sur vos sites, relisez toujours les contenus de l’IA.

Les outils de génération de contenu automatique via IA

J’ai écrit un article qui vous présente les 5 outils de rédaction via intelligence artificielle que j’utilise, je ne vais donc pas trop m’étendre ici, mais me contenter de lister les plus connus :

  • Jasper : Outils leader du marché de l’IA, il pourra vous donner un peu de fil à retordre lors de sa première utilisation, cependant une fois que vous l’aurez pris en main, il est sans doute le compromis parfait entre contenu qualitatif et rapidité de production.
  • SEO TXL : Outil entièrement Francophone lié à YourTextGuru, j’utilise ce dernier pour assister ma production de contenu avec une IA particulièrement qualitative lorsqu’il s’agit d’écrire en français. 
  • RYTR : Un des outils les plus efficaces pour générer du contenu sur le web. 
  • WriteSonic : Un outil qui se démarque par son fonctionnement original, vous êtes aux commandes et devez choisir chaque élément important de l’article avant sa génération : titre, introduction, plan, etc.

Avant de choisir votre outil, je vous invite à bien identifier votre besoin et à ne surtout pas faire votre choix trop rapidement. Les fonctionnalités et la technologie de chaque outil sont à analyser.

Spéculons sur l'avenir du SEO et de la rédaction humaine VS l’IA

La rédaction IA et la recherche qui y est liée ne cesse de progresser. Aujourd’hui, seul l’aspect marketing (qui est bien sûr essentiel) n’est pas pris en charge par l’IA lors de la rédaction d’un contenu web en automatique.

Sur le plan sémantique, les IA comme GPT3 ou celle de SEO TXL sont capables de s’adapter à vos mots clés et de rédiger pour vous parfois aussi bien que votre rédacteur offshore préféré tout en se positionnant sur Google. 

La création de phrases et la superposition de mots par logiciel est le processus le plus incroyable de ces 5 dernières années. Si vous ne vous vous n’êtes pas encore confronté à l’IA et que vous n’avez pas vu ce que ça pouvait valoir, je vous invite à me contacter en privée pour que je puisse vous transmettre quelques exemples. La qualité peut être bluffante !

J’ai une théorie assez négative sur ce que sera l’avenir du SEO et de la création de contenu textuel sûr Internet. J’espère que le moment où l’IA sera capable d’écrire comme un humain en parlant directement à votre profil d’acheteur sur un site d’e-commerce par exemple, ce jour-là la rédaction humaine et le copywriting seront menacés. On en est encore loin, mais je n’aurais pas imaginé les outils qu’on a aujourd’hui à disposition il y a 10 ans. Donc pourquoi pas finalement…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.